Le blog du Collectif PIC

44 : Grève au centre de tri postal le 09 mai


Ras le bol des conditions de travail actuelles

Dans toutes les instances, les organisations syndicales CGT, SUD, FO et CFTC interpellent la direction sur le manque d’emploi pérenne à la PIC de Nantes. Contrairement aux propos d’un syndicat dit « réformiste », nous avons toujours participé à toutes les négociations. Ce syndicat dit « réformiste » se satisfait d’aller participer à des réunions et de n’obtenir...euh... rien finalement !

Nous CGT, SUD, FO et CFTC n’avons pas du tout la même vision. Lorsque le personnel subit au quotidien une dégradation des conditions de travail et que la direction de la PIC ferme les yeux, nous agissons en accord avec le personnel bien évidemment.

Cela fait des mois et des mois que du personnel intérimaire précaire travaille quelques heures ou quelques jours, et les agents de la PIC, en plus de leur activité doivent faire de la formation constamment. Et lorsque ces collègues sont bien formés, leur contrat est fini... merci et à bientôt... peut-être !!

Depuis le passage en PIC en 2011, les conditions de travail se dégradent et l’arrivée de la nouvelle direction de la PIC n’a rien réglé puisque les arrêts maladies sont en augmentation de 43% en 2016. Cela n’est plus supportable !

Le manque de personnel permanent est criant et la direction ne veut rien entendre. Ce ne sont pas les quelques mesurettes annoncées dernièrement qui vont changer le quotidien des agents (7 intérimaires jusqu’à fin avril pour le matin, 5 ou 6 CDI qui arrivent l’après-midi mais 2 départ vers d’autres flux, 8 intérimaires temps plein pendant 15 jours et après…) Seul le fameux syndicat soi-disant « réformiste » peut trouver ces propositions satisfaisantes !

A une large majorité, le personnel nous a fait remonter son ras le bol sur le manque d’emploi permanent et sur le management infantilisant.

Il a donc été décidé et voté que des préavis de grève de 59 minutes serait déposés à compter du 09 mai 2017 pour la majorité des flux ainsi que des préavis de 24 h le dimanche.

Les préavis porteront sur les revendications suivantes :

  • - Remplacement de toutes formes d’absences par de l’emploi pérenne
  • - Arrêt des pressions managériales infantilisantes
  • - Prime de 600 euros pour l’intégration du trafic 49
  • - Arrêt d’animateur 1/3, 2/1 qui remplace des référents (pour la nuit)
  • - Création de postes de bouliste dans le cadre de la santé au travail

ICI



06/05/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 84 autres membres